Trail de la Faïence à Desvres

Trail de la faïence à Desvres

Salut à tous,

Encore un we à la ferme, après tim, lison et martin à la ferme du coté de Chimay, maintenant c’est elise, cyr et martin à la ferme du coté de Desvres ou Boulogne sur mer, nous sommes arrivées le samedi chez arnaud et sabine au petit queneval à Wirwignes. Sabine a débuté la confection de fromage de chèvres depuis février, elle vend sur les marchés de Boulogne (du port) et à Wissant, sans oublier la vente à la ferme. Arnaud travaille à l’extérieur la semaine et donne un coup de main à sabine le we.

Nous avons partagés des temps conviviaux dans leur petite ferme déjà bien lancée, et découvert leur travail, leur chantiers à venir, leurs surprises quant à l’accueil qu’il leur est réserver dans le secteur, le super pouvoir du panneau jaune fluo en bordure de route, qui invite les autos à se détourner pour acheter du fromage…

Il est temps de se coucher, car demain la course débute…

Nous sommes le dimanche 20 avril, il est 8 heures du matin, cyr et martin, vont retirer leurs dossards, reçoivent des petits cadeaux et des produits « dopants » de marque, repèrent le parcours commun et les difficultés à venir et s’engagent du coup à courir 20 et 30 km.

Cyr est affûté mentalement, prêt pour les 20 km, il a son appareil photo et l’envie de voir du paysage, il n’ a pas de contrainte temps, il sait qu’il vaut mieux marcher quand ça grimpe, il lui manque juste une gourde, et a lui la liberté du pas et des vues.

Martin est souriant, très méticuleux dans sa préparation, il n’oublie pas une goutte d’eau dans sans gourdes, confie ces clefs de voiture à cyr et lui signifie qu’en cas de blessures, il devra peut être le sauver, l’objectif de course a été annoncé la veille lors du dîner, certains disent avoir entendu 3H00, martin dit 3H20.

On est habillé, on descend dans l’arène retrouver tous les autres coureurs filles et garçons, on sourit, on se blague, on s’observe les uns les autres, on s’abrite de la pluie éparse annoncé, on sautille au son de la sono technophile, on regarde le podium, on se dit que peut être on ira soulever un trophée gagner à la tombola, le sénateur vient nous serrer la main, martin lui montre le drapeau Tibétain, et le sénateur arrive à l’ignorer, incroyable ce sénateur.

Il y a aussi un petit air de Hoka One One, sur l’air de départ, vous verrez ces chaussures dans notre reportage photos.

Nous allons faire un départ commun, à un petit rythme, nous allons être très vite en toute queue de peloton et nous réalisons une reportage photo, dont voici un bout.

La traite des chèvres et la préparation du marché, sabine et arnaud sont à l’action, il est 6h40 un dimanche matin, ambiance paysanne d’avant course ! C’est du sport, la paysannerie, mais quel plaisir !

Une autre ambiance, la faience, l’arène du départ et ses animateurs, le départ, sans oublier la chaussure hoka, la star du jour !

Trois personnages qui se retrouvent, se croisent, s’encouragent, Bruno avec qui nous sommes partis, sera celui ci avec qui martin finit, merci Bruno pour ce partage. Remarquez sur la photo que Martin double Bruno grâce à son lancée de puce chrono sur le tapis, gain 1sec, le sport !

Des prises de vues novatrices digne d’une go pro, le miroir, le selfy, la mise en scène…

Voila un florilège de nos paysages emmagasinées durant notre périple à deux pattes, le cour d’eau après avoir traverser la ferme, le chemin de silex entre deux talus, le chemin bucolique top cool, le chemin en lacets rentrant dans le bois, le tunnel dark on the floor (attention au trou au sol, dans cette pénombre), la côte qui t’incarne l’effort et t’offre la vue, la ferme a vingt vaches, ça suffit !

Cela peut il être un but ?

Pour la défense de notre environnement, merci de bien vouloir courir, sans fouler la fleur et en laissant à la nature le simple souvenir de notre passage sans trace, Pelé.

2 réflexions au sujet de « Trail de la Faïence à Desvres »

  1. Superbe course… : beaux paysages, bel état d’esprit, superbe décor, du temps, un vrai trail avec des belles montées casse pattes, de la nature, du vent, des descentes casse pattes, de la pluie, du vent, une organisation tip-top, des discussions aux ravitaillement ou en courant….
    Un seul petite regret : être arrivé au pied du podium (4ème en partant de la fin…) :-)…
    http://www.chronopale.fr/index.php/courses-2014/trail-de-la-faience-du-19-20-04-14
    Merci!

  2. Bravo à nos deux champions du TTL ! L’essentiel est de participer dans la joie et la bonne humeur, et de respecter la nature. Pour ma part, j’ai participé sous un soleil généreux au trail de Liévin sur la distance intermédiaire de 15 kms (il y avait 6,15 ou 24 kms au choix) le jour de la fête du travail.J’ai terminé honorablement sans le faire exprès 100 ème sur 184 participants mais 25 ème dans ma catégorie V1 en 1h 35′.
    J’espère avoir l’occasion de me joindre avec vous à un prochain trail mais ne pense pas pouvoir être des vôtres au trail du patois pour cause de profession de foi la veille sur Paris.
    Ce trail sur la « montagne » d’Olhain est très sympa, bien organisé pour l’avoir fait l’an dernier sur 12 kms dénivelés assurés ! Je vous le conseille donc sans réserves (sauf le prix un peu cher).A plus Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *