Ravensberg 2015

Le ravensberg, c’est le mont aux corbeaux à deux pas de Bailleul, la course du début de saison, avec énormément de coureurs, un tout petit peu moins de 2000, c’est aussi un 10km à bosses qui se gère autrement qu’a plat, et cerise sur le gâteau, il y a toujours un petit rayon de soleil et ce, même en pleine période hivernale.

Cette année 2015, c’est avec julien que le rendez vous est pris pour courir aux couleurs du Tibet, julien avec qui nous avons déjà le paris roubaix vtt comme trophée, disons que notre trophée a été cette fabuleuse douche d’après course, la ou les plus grands champions l’ont prise après les derniers tours sur le vélodrome.

On devait se retrouver en famille, mais un petit virus pour Paol a empêcher un rassemblement de supporteurs du première age et des mamans.Ce n’est que partie remise.

On décide de prendre les devants pour changer, d’habitude on prend les derrières dans l’idée de partir cool et ensuite remonter. On fait l’inverse, et on va se faire doubler sur les deux premiers kilomètres, puis nous stabiliserons notre position et enfin commencerons à remonter le peloton. On se sépare au niveau du ravito, car martin est lancé, julien a soif, on se retrouvera à l’arrivée.

Rendez vous a été pris avec aurélie, rencontré lors d’un achat de chaussures trail au decath bailleul, je pense qu’elle est partie de derrière, elle et ses collègues nous doublent peu avant le ravitaillement, échange de politesse, et rendez vous pris dans quelques km. Je pense pouvoir les laisser filer et peut être les rattraper sur le final.

C’est en effet ce qu’il se passe, car dans la dernière bosse, plutôt, disons que c’est une bonne pente ascendante, je reviens sur aurélie et deux de ses collègues. Nous finirons la course à l’aide des encouragements du public qui nous accueille à nouveau en ville, le dernier sprint final sur le chemin en schiste rouge, et hop la ligne d’arrivée. et la le frêro de cyr vient de passer, aurélie et le team decath arrivent, julien suit aussi. L’occasion est belle de se faire un photo collective avec le team decath et team tibet libre côte à côte.

On finira avec julien par boire une soupe, manger quelques biscuits, échanger nos sensations, checker les résultats qui s’affichent, assister à quelques podiums et retour à la maison après une belle matinée.

Voici les photos de ce dimanche matin, j’oubliai les temps, 55m15s pour martin, 55m59s pour aurélie et le team decath, julien 58m24s, et guillaume, le frero de cyr, 54m57. Nous sommes tous dans un mouchoir de poche. La photo collective est l’œuvre de guillaume, merci ! et à l’année prochaine encore plus nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *