Le jour le plus long

Le jour le plus long avant plus long encore !

Nous avons couru dimanche dernier 2h avec clément, et ce matin rebelote en plus long et avec marie et surtout équipés de nos sacs en quasi version course. Nous voila parti pour 2H54, nous croiserons des oies, des coureurs par trois comme nous qui partent faire la course du mont blanc, le 28 juin. On a aussi croisé des retraités qui faisait un point sur gérer la honte d’appartenir au camp des fausses factures à coup de millions, d’autres marcheurs qui ne se souciaient pas des factures et puis sur la fin comme au début de notre parcours, martin a retrouvé devant le stadium nord, son entraîneur de foot, à l’époque du début du magazine onze-mondial.

Nous voila au bout de ces trois heures encore frais mais le corps commence à renvoyer des signes de fatigue, il nous faut visualiser positivement le fait, qu’il nous reste encore 6 heures à courir minimum.

Bon courage et encourager nous avec vos trucs et astuces.

Le rendez vous était fixé chez martin à 7H45, horaire respecté par les intéressé-e-s

Trois objectifs en vue du Roc la tour le 28 juin à Haute rivière dans les Ardennes.

Objectif simuler le début de notre course dont voici des éléments importants, à tester.
1 – courir trois heures en finissant la course, suffisamment frais pour imaginer repartir à vélo faire un 100km, direction Dunkerque par exemple, visualiser la course est un des éléments essentielles sur ce type de course, pour l’appréhension, la gestion de soi et du temps

2-S’équiper comme pour la course, pour tester et apprendre à déceler les petits défauts de nos équipements, les frottements, la nourriture embarqué, le poids sur le dos…

(les sacs doivent contenir au minimum 1,5l d’eau, un kway, une lampe frontale, 10 barres de nourriture divers et à votre choix, une paire de chaussette de rechange, de la bande elasto de 2métres, une pièce d’un euro, un téléphone et un appareil photo si vous voulez des souvenirs visuellement transmissible)

3-le rythme ensemble, notre danse commune nous allons travailler cela, au vue de la course sur laquelle nous sommes engagés, nous viserons une allure moyenne de 7 à 7,5 km/h, un peu moins si je/vous/nous sommes dans un mauvais jour et un peu plus si bon jour. pour atteindre un tel rythme, il nous faudra être sage dans les côtes et relancer dès que possible sur les parties roulantes.

Deavant le stadium Nord, à vos marques !

Deavant le stadium Nord, à vos marques !

Comment appréhender les manipulations du sac en course, la grande découverte pour clément et marieComment appréhender les manipulations du sac en course, la grande découverte pour clément et marie

Comment appréhender les manipulations du sac en course, la grande découverte pour clément et marie

Le jour le plus long avant plus long encore !Le jour le plus long avant plus long encore !Le jour le plus long avant plus long encore !
Le jour le plus long avant plus long encore !Le jour le plus long avant plus long encore !Le jour le plus long avant plus long encore !Le jour le plus long avant plus long encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *